Maroc 2018

09 avril, Midlet – Erfoud, le Ziz

Réveil tout en douceur après une nuit calme mais très fraîche. Juste entendu à 7h30 le clairon avec le style de musique « soldat lève toi, lève toi… » 3 possibilités où j’ai rêvé, ou c’est la levée du drapeau de l’école militaire ou alors c’est le réveil du camping car d’à côté 😂😂
Mon Gepetto prépare le petit dej et le gardien du camping nous offre une baguette toute fraîche, le bonheur 😍.
On se prépare et on commence à papoter avec un Suisse, puis un motard on visite les installations des uns et des autres, on parle voyage et il est temps de partir. Tout compte fait si on met les sanitaires de côté il est pas si mal ce camping 😂😂
Petit arrêt café, et nous voilà sur le goudron prêt à avaler les kms.
Dehors fait pas chaud et y’a du vent, on aborde un petit village ou tout plein de gamins sont dehors et si on faisait la distribution des chaussures. On a apporté toutes les chaussures non abîmées d’Arthur😜et nous voilà en train de chausser les enfants, enfin les petits car notre petit fils n’a que 4 ans.
Comme on a commencé la distribution on s’arrête au centre du village de N’zala à l’association et on donne toutes les affaires chaudes qu’on a apporté, c’est peu de choses mais..
On roule, on roule et le Ziz apparaît d’abord près de nous puis on le longe en le surplombant, son eau vive chante toutes les couleurs de l’arc en ciel.
On s’arrête à la kasbah jurassique pour prendre un café et on rencontre un 4×4 qui vient de Sao Paulo, ils ont mis la voiture dans conteneur et on fait un petit tour d’Europe et un petit tour au Maroc, après 2 pom’pot laissés à leur fils on repart.
On roule, on roule et on arrive au barrage Al Hassan Akhadhil (je vous instruit là😂)ou le Ziz vient remplir le réservoir et redevient un tout petit oued à sa sortie.
On longe les palmeraies c’est magnifique mais le beau ciel bleu se charge de sable et devient brumeux.
On passe Errachidia puis on arrive à Erfoud capitale de la datte et là on s’arrête pour la nuit au Caravansérail de Pascal Tifina.
Il fait beau j’en profite pour faire une lessive, m’assoir, lire bref en un mot glander sous le soleil.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *