Maroc 2019

11 Avril, de Sidi Ifni à Takat

Ce matin on se fait un petit tour de marché, un peu de charbon, un peu de chameau et des merguez et ce soir ce sera le BBQ du siècle. On va se faire la réserve de Souss Massa par la piste. C’est beau. Quelques parapentistes défient les éléments. Nous naviguons sur une petite piste sableuse qui tantôt longe le bord de la falaise tantôt nous en éloigne mais toujours en toile de fond nous voyons l’océan. Quelques troglodytes accrochés dans la falaise laisse entrevoir leurs entrées dérobées et à part quelques bébés lézards on n’aperçoit pas d’autres animaux.
Premier arrêt pour un éventuel bivouac, c’est beau très beau mais super venteux on va plus loin. Et ainsi de suite jusqu’au 3ème arrêt on s’installe en convoi de cow boy avant l’attaque des indiens et à 2 c’est pas facile. On papote et on va s’installer quand un majestueux petit coup de vent nous fouette avec son sable, c’est assuré si on reste ce soir on va manger pané au sable.
On reprend la piste, on en sort à Sidi Boulfdail et nous découvrons au sorti du village une très jolie palmeraie en contrebas qui nous ravit les yeux. De petits villages attachés les uns aux autres nous amènent jusqu’à Massa ou nous donnons à boire à nos montures.
Petit conciliabule et nous décidons de nous mettre à l’abris au camping de Takat. Le Gepetto est content il va avoir ses gâteaux. On prend le goudron très connu, retour dans la vraie vie c’est un peu dure et Sidi Bibi arrive. « Elle est où la boulangerie » c’est entre le cris de joie et d’espoir, un vrai estomac sur pâte. T’inquiète petit bonhomme je me souviens et hop prend vite à droite c’est entre la pharmacie et la boutique fringue. Après une légère razzia nous voilà au camping.
On s’installe, et on retrouve les petits jeunes du Var qu’on a déjà croisé.
Petit repas bien sympa ou le rire nous aura encore accompagné.
Quelques étoiles dans le ciel, une lune bien haute, un vent de plus en plus frais, des yeux qui clignent et des bâillements nous indiquent qu’il est l’heure d’aller au lit.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *