Grèce 2018

11 Septembre

Après une bonne nuit sur la plage, le doux bruit des vaguelettes nous ont bercé tendrement nous avons préparé le départ.
Mais avant nous avons dû écoper, une dérivation dans notre circuit d’eau a cassé et comme nous n’avions pas éteind la pompe car on s’absentait une heure au Resto, les 100litres se sont joyeusement vidés dans la voiture et ce matin nous pouvons prendre un bain de pied assis sur notre siège de voiture. La loose, quand on est partit en Mauritanie ce sont les colliers qui cassaient là les dérivations 😭.
Ce matin c’est direction les éoliennes.
Ça monte dur et en chemin un petit arrêt s’impose pour la photo géniale du pont suspendu de Patra et on en profite pour se faire un petit café.
Et on roule, Monique et Paul derrière, les paysages somptueux nous suivent.
Quelques photos plus loin et une jolie plateforme qui abrite une ancienne chapelle nous accueille pour la pause déjeuner.
Nos Toyozo prennent la tête et les paysages de prairies font places aux vignes. Très étonnés de voir les grappes de raisins noir sécher à l’air libre on devine que ça deviendra des raisins de Corinth.
Il fait chaud et on zigzag entre platanes, vignes, noyers, châtaigniers et chênes verts.
A 17h nous nous tankons pour le bivouac sur une petite corniche ayant pour fond d’horizon la vallée. Gepetto bricole ses dérivations d’eau, Monique nous joue quelques morceaux de piano pour accompagner l’apéro.
Petit dîner sympa durant lequel les éclairs et quelques coups de tonnerre nous ont accompagnés. La pluie nous envoie au lit.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *