Espagne - Portugal 2021

12 septembre, direction Odeceixe

Réveil tout doux sous une brume épaisse sur le lac.

Les pêcheurs arrivent et nous, nous plions bagages. Petit café accompagné d’un pasteïs de nata ça change du bocadillo😜.

Les pistes nous font tournicoter autour d’une étendue de lacs entourés de pins et d’eucalyptus qui pour certains ont un troncs bien brun, brûlé mais dont la vie reprend. Nous sommes sous un ciel bas et gris qui ne donne aucun relief au paysage.

Nous pourrions voir la mer au loin mais toutes les couleurs se fondent ensembles pour faire un espèce de paysage gélatineux.

Nous arrivons sur Monchique ou le nombre impressionnant de véhicules donne l’impression que c’est le lieu de rencontre de tous les portugais. Les restaurants sont pris d’assaut, mais nous trouvons notre bonheur  dans un restau blindé où nous nous régalons.

Pour la digestion nous retournons à la voiture direction le point de vue de Foia, station radars. Avec ce temps, la baie de Portimao nous semble bien perdue dans la brume. On repart et au détour d’un petit chemin, les petits cochons noirs du coin nous font de l’œil. On sent qu’ils ont l’habitude des touristes.

On entre en sous bois, on y navigue un petit moment avant de retrouver notre piste. Les paysages sont monotones seul l’oiseau zèbre nous fait marrer. C’est la 2ème fois qu’on le croise. L’oiseau zèbre est une espèce bien de chez moi il a une petite touffe de poils ou plumes orange sur le haut de la tête qui pourrait être une sorte de crinière et un corps de plumes noires striées de blanc et lorsqu’il s’envole il tourne la tête de tous les côtés pour voir s’il y a du danger et il se pose 5 mètres plus loin.

Plus loin toujours sous un espèce de sous bois étouffant nous prenons la décision de rejoindre un camping pour la nuit, le vent souffle, de l’orage et de la pluie sont annoncées pour cette nuit.

On regagne une route qui parfois est goudronnée parfois en attente depuis longtemps d’un revêtement.

Il est 18h on arrive au camping d’Odeceixe.

Petit tour rapide à la piscine, ça fait du bien, grosse douche et soirée au coin du feu ou un jeune homme vient nous présenter son defender 110, c’est vrai c’est un beau véhicule et il en est très fier.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *