Iran 2019

13 Octobre, retour vers le goudron

Réveil sous 24 degrés, petit dej à l’abris du vent et nous sommes prêts. Pour info, peut être n’est ce pas une vérité mais depuis que nous sommes arrivés en Iran le vent se couche à la tombée de la nuit et se réveille vers 2 ou 3h du matin 🤪

On part dans les kaluts et monsieur se fait des traces sur le sable immaculé, contourne les châteaux, s’amuse dans ce décors de western où l’on pourrait presque attendre l’attaque du chef indien.

Dernière pirouette et nous reprenons la route vers Kerman, ce ne serait pas prudent de partir seul dans les dunes c’est le désert le plus chaud du monde et pas rencontré de touristes et les guides n’étaient pas libres pour nous y amener. J’ai donc voté à l’unanimité qu’on reviendrait un printemps et que Gepetto pourrait aller s’amuser dans le bac à sable avec sa petite pelle et son petit seau.

En chemin nous rencontrons un allemand sur son vélo équipé camping avec la cage du chat à l’arrière et le chat dans le panier à l’avant, au moins il est moins seul le soir.

Arrivé à Kerman nettoyage de la voiture pour retirer le sel, petit repas bien sympa avec des plats traditionnels. Gepetto fait un régime fruits, ici malgré  ses recherches désespérées il n’a pas trouvé de mille-feuilles son petit pêché mais néanmoins il mange régulièrement des petits choux remplis de crème chantilly faut pas se priver de tout déjà qu’on fait apéro coca 😂 te voilà rassuré Bernard ?

Ce soir notre bivouac sera à 2300 mètres alors que nous sommes partis de 230m la différence de température est conséquente et nous entraîne au lit rapidement.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *