Iran 2019

13 Septembre, direction l’Iran

On s’arrête en ville, nous avons décidé de ne pas tenter le diable et de laisser notre bouteille de Ricard dans un salon de thé, on en profite d’un dernier thé turc et petit papotage dans un dialecte bien à nous que nous maîtrisons parfaitement.

Et puis nous voilà à la frontière, on passe la douane Turc puis stop faut passer à la police Turc, ce n’est pas la même chose, plein de monde, 3 autobus avec des gens parlant très fort c’est un vrai bordel, on passe dans des espèces de couloir comme pour les vaches et après 1h de queue nous sommes tamponnés on peut passer par la police iranienne.

Mais là je me retrouve seule pendant que Gepetto passe avec le dromadaire. Je retrouve les copines de file d’attente du côté Turc quand on me dit la France va devant en anglais je comprend pas trop pourquoi et on me pousse gentiment.

Je retrouve Gepetto qui a pris un passeur, et oui comme ça c’est plus facile surtout pour bien tamponner le Carnet de Passage en Douane du dromadaire.

En 30 mn nous aurons passé la frontière.

A Bazargan nous nous retrouvons millionnaire en rials pour 100€ tu as 12 200 000 rials dit comme ça on comprend rien donc 1€= 122 000 rials ou 12200 tomans c’est déjà beaucoup plus clair hein 😂😂

Équipé d’une SIM card nous prenons la route, nous sommes un peu déconcerté nouveau pays, nouvelles coutumes.

Lorsque l’on quitte le goudron les habitations sont un petit peu plus abouties qu’au Maroc mais les gens sont souriants et te propose toujours de l’aide.

Ici nous trouvons des graines noires qui sèchent au sol. Un petit arrêt ce sont des graines de tournesol, nous en héritons d’un peu.

Un petit village traversé, un barbier, allez hop Gepetto vas y. On en sort 30 mn après nous sommes attendus dehors pour les photos, nous découvrirons ce soir qu’ils sont friands de selfies.

On traverse de jolis paysages puis on arrive près d’un grand lac juste devant un camping allez on y va.

En face de nous c’est l’Azerbadjan, et ce camping est surtout une mega grande air de picnic qu’affectionne les Iraniens comme les Turcs.

On s’installe, et là commence le grand ballet des visites, à la fin nous auront été tellement pris en photos que d’ici peu tout l’Iran aura nos tronches, nous serons des VIP.

Petite soirée sympa, puis un gros dodo.

Ecrit par

2 Comments

  1. Un petit coucou de Josy et Thierry en ce moment en Corse.
    C’est sûr c’est moins l’aventure. On admire votre courage en espérant que la politique tendue actuellement ne vous gâche pas le voyage.
    En tous cas, on aura plaisir à suivre votre périple
    Amicalement

    1. Coucou Josy et Thierry,
      En corse vous pouvez au moins vous baignez 😂
      Ici, les informations n’ont l’air d’inquiéter personne voire même les laissent complètement indifférent.
      Aucune difficulté pour se nourrir tout est à profusion.
      Les iraniens sont hyper accueillant sans rien attendre en retour.
      On espère vraiment vous revoir😉
      Nous retour maison prévue vers le 20 novembre.
      Profitez bien de la Corse et bisous
      Mumu et Pierre Yves

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :