Maroc 2018

14-15 avril, Figuig à Boudnib puis Tadighoust

Notre dromadaire s’étant transformé en radeau nous avons quitté Figuig en surfant sur la vague 😉
Mais nous reviendrons, la petite ville, la palmeraie, les gens tout nous appelle.
Longue langue de goudron bordée de montagnes aux sommets enneigés, sur laquelle nous roulons peinardement , on passe Bouarfa, on arrive à Bouanane et nos yeux sont attirés par une animation sur la gauche demi tour et on assiste à une fantasia et celle là n’est pas organisée pour les touristes. Gamins et adultes ont les yeux pétillants, ça met de l’animation au village.
On reprend la route, on déjeune chez Francois puis on repart pour Tadighoust, chez Pauline qui s’appelle Chantal mais que beaucoup appelle Mamie😂. Son gite se trouve dans la palmeraie et lorsque la grille se referme sur nous on se trouve plongé dans un havre de quiétude. Chantal ou Mamie comme on le souhaite a fait de ce petit coin un paradis pour les animaux et les humains, ce petit bout de bonne femme à l’accent catalan encore présent au cœur gros comme l’empire state building fait que l’on se sent un peu comme l’enfant qui rentre au bercail après une longue absence. Elle nous accueille, nous fait visiter sa demeure ou de belles armoires cotaient des masques africains et une très belle argenterie. Quelques sofas et voltaires tendent leurs bras aux voyageurs fatigués qui s’installeront pour le plaisir autour d’une belle cheminée. Le côté jardin n’a rien a envier à l’intérieur. Les palmiers, bougainvilliers, roses de Damas bordent une jolie piscine aménagée avec goût. Nous papotons un peu puis laissons mamie vacquer à ses occupations. Ce soir c’est Evelyne qui nous fait les tortillions à la carbonara : une tuerie !!
Il est tard allez au dodo 😂
Aujourd’hui dimanche nous prenons notre temps, gros nettoyage des voitures et des corps 😂😂
Puis on s’installe autour de la piscine et les amis de Mamie arrivent d’un peu partout pour le déjeuné dominicale œufs mimosas sur un lit d’avocat et tomate, poisson à la crème, coq au vin purée maison, allez au cas où on en aurait pas assez un grand plat de lasagne et pour terminer une petite compotée d’abricot recouverte d’une légère crème pâtissière. Le repas est aussi généreux que Mamie et pour mon régime c’est encore raté 😂
Une petite promenade digestive dans la palmeraie est la bienvenue.
On rentre et ce soir c’est jeun, mais avant de se coucher on papote et faisons une petite belote, les filles gagnent sous les étoiles et hop au lit.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *