Iran 2019

14 Octobre, destination Shiraz

6h30 le soleil tape sur la voiture mais il fait 7 degrés, autant nous avons été rapides à nous glisser sous la plume autant c’est dur d’en sortir.

On prend le goudron direction Shiraz ou Chiraz. Beaucoup de camions et de cars bringuebalantS. Sur les routes nous voyons souvent ce panneau « in the name of god »  et c’est à peu près ça entre les bosses, les trous, les différences de hauteur de goudrons et les conducteurs peu attentionnés tu serres les fesses et le soir t’allumes une bougie😉.

Nous doublons beaucoup de cars du Punjab est ce l’exode ? Faut qu’on se renseigne.

Encore de grandes carrières de minerai de fer et de marbre . Et nous arrivons dans la jolie vallée d’Esthebhan où poussent verdoyants des figuiers et amandiers sur des kilomètres abrités de part et d’autre par des petites montagnes. Et puis reviennent les cultures de grenades.

Nous longeons un immense lac salé bordé par des cultures de maïs  ou quelques pédalos attendent le retour des eaux pendant que les paludiers ramassent le sel à coup de tractopelle.

Et nous entrons dans Shiraz, ville des peintres et des poètes persans. On trouve un hôtel sympa avec parking dans la vieille ville, une douche et on part en ville.

Visite du jardin de Shapouri où nous dînerons d’un châteaubriant iranien on a hésité avec le steak Tornados😜

Petite balade autour de la citadelle et retour à l’hôtel.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *