Iran 2019

17 Septembre, de Anzali à Massouleh

Après une nuit pépère nous partons déambuler dans la ville, on traverse un joli marché de fruits et légumes, miel et ses dérivés, produits laitiers et nous tombons sur une spécialité, l’ail confite dans une espèce de vinaigre y’a du 3 et 4 ans d’âge un peu comme pour le Sky 😂

Poissons frais, poissons fumés y’en a pour tous les goûts.

On a même trouvé une sorte de babou ou y’a plein de truc qui coûtent une misère que tu achètes mais que t’en a pas besoin.

Et puis on se retrouve dans un restau un peu chicos pour essayer autre chose, Gepetto retournera chercher son couteau c’est plus pratique pour les côtelettes 😂

On reprend notre route après ces agapes direction Massouleh, on passe Rascht ville avec un petit air de Bangkok avec ses klongs, ses fils électriques et ses maisons en tôle ondulée sans oublier ses grands panneaux de pub.

Lahijane et ses théiers ; et nous arrivons à Massouleh village touristique par excellence et très courut par les Iraniens. Ici pour y entrer tu paies un peu comme au Mont St Michel, des rabatteurs te proposent des chambres et pour nous ils nous ont menés directement sur une plateforme tranquille pour que nous campions.

Nous avons rencontré un couple d’Iranien vivant à San Diego et lorsque nous leur avons demandé si ce n’était pas trop dure pour eux aux USA ils étaient mort de rire et leur réponse à été St Diego c’est 95% d’immigrés.

Nous avons passé une gentille soirée bien au calme juste bercée par les doux chuchotis des cascades environnantes.

Ecrit par

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :