Mauritanie Maroc 2017

18 Avril, Boucle Zagora – étape 3 – 315 Kms

CP2 à 40 km de Zagora
On part de très bonne heure 7h00 du col pour rejoindre N’Kob. La piste est très cassante pourtant il y a 10 jours nous l’avons montée cette piste et il nous avait fallut 2 heures. Et ben pour la descente 1h30 et oui c’est pas beaucoup plus rapide mais le Gepetto a mis les gaz et moi je saute et tressaute et j’émets des couinements styles oups, ouille ouille et je sens bien que j’énerve l’homme à côté de moi donc je serre les dents et je m’accroche d’autant plus que des dizaines d’écureuils à queue plate et touffue détalent devant nous sortant d’on ne sait pas où en prenant un malin plaisir à traverser devant nos roues, les coquins.

En chemin on croise Annick et Christian et on rejoint notre CP ensemble.
On s’installe, un premier gamin arrive puis un deuxième le mot magique arrive : un stylo ! on répond non. Les mômes nous tournent autour et disparaissent. On mange et les premières motos apparaissent, papotages, ils repartent et les gamins reviennent, ils resteront toute la journée avec nous à demander au début des bonbons puis des stylos, ils auront des bananes et de la compote ainsi que de l’eau. Ils nous ont chanté Alouettes gentilles alouettes puis une chanson marocaine, nous avons sortis les jumelles et les mômes se sont éclatés, trop contents de regarder le bout du nez du copain d’à côté, leur village et les motards qui arrivent. Christian a sorti son brumisateur et les a un peu rafraîchit ce fut une grande découverte pour eux. Pendant ce temps les motos, les quads et les voitures sont passées et les gamins sont toujours là… On attend les voitures balais pour faire le point. Christian distribue quelques vêtements aux mômes qui sont tout contents et s’empressent de les superposer sur leur vêtements.

Le point est finit, on plie bagages et les petits coquins nous voyant monter en voiture nous réclament des stylos et des bonbons et oui ça doit être dans la culture du gamin marocain !! LOL.

Retour Zagora ou en chemin une jolie gamine nous fait un signe de la main et nous envoie un baiser du bout des doigts, c’est aussi cela le Maroc juste une moment de plaisir pour eux comme pour nous sans rien attendre en retour, un joli sourire jusqu’au fond des yeux.

Arrivés à Zagora on passe chez Ali, on devient vraiment des habitués de son garage, on laisse le dromadaire et on regagne l’hôtel en taxi, douche rapide, briefing, mangeaille, papotages. On commence à mettre des visages sur la moto et à associer des personnes aux voitures, nous progressons lentement mais ce n’est pas facile. L’homme retourne chercher la voiture toute propre et gros dodo.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *