Maroc 2019

18 Avril, d’Iriki a Tata

Après une nuit calme ou presque, le Gepetto a beaucoup ronflé réveillant les cigales et maintenant éveillé le cavalier ou alors c’est l’adrénaline.Un petit déjeuné à la fraîcheur du matin, nous plions le bivouac, les hommes vont faire un tour dans les dunes en voiture , moi j’admire le paysage.Retour des messies, on roule sur le lac , Cyril (notre gendre) prend confiance et atteind les presque 60km, trop tard on reprend la piste cailloux. Zig zag dans les traces, panneau « poste militaire » mais l’homme et sa monture dépasse le militaire malgré nos coups de Klaxons. Arrêt et papotages sont de rigueurs ça leur change un peu les idées. Poignées de main coucou à la chèvre et vogue la galère. Petite piste orangina, rencontre avec des motards sur 125 on papote et on retrouve le hamster un peu plus loin, grand dilemme c’est à gauche à droite ou au milieu ? Ben fait comme tu dents jusque là tu as tout bon..Ben pas vu, une grosse plaque de sable bien mou et hop moto à terre, ça vaut bien une petite pause et on repart.Descentes, montées, toujours cailloux, oued et chèvres le tout dans un décor digne du Colorado.Et on arrive au 2ème poste militaire, la barrière est baissée sur que les copains du 1er l’ont prévenu « attention y’a un touriste qui s’arrête pas ». Le gendre très fier me dit « t’as vu je me suis arrêté » Ben faut dire que tu pouvais guère faire autrement. Garçon!!Repas à Foum Zguid sur la célèbre place ombragée où tous les tours opérateurs viennent.Repos bien mérité sous un petit vent avant de rejoindre le goudron pour Tata.Longue bande d’asphalte encadrée de montagnes, de palmeraies, d’oueds encastrés dans d’énormes crevasses où se ballade nonchalamment les chameaux.On passe Tissint ou comme d’habitude les gamins sortis de nulle part jouent à la corrida avec les voitures de touristes. Comment font ils pour nous reconnaître, mystère !Arrivée au camping les palmiers les hommes se mettent les fesses sur la chaise à l’ombre pendant que je nettoie le ventre du dromadaire, la poussière de sable est partout, je joue du pinceau et de la balayette avec dextérité 😂Petit apéro puis tour en ville pour manger la pastilla maison qu’on a commandé hier au resto l’oasis de rêve.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *