Maroc 2019

1er Mai, Etape 2 de Ait Ben Haddou à Midelt, 491 Kms

Nous partons de bon matin en compagnie de nos 2 inséparables blagueurs communément appelés Diego et Jacky les chasseurs de blaireaux des sables.
Dans M’Goula un petit contrôle de vitesse on passe tranquille mais la voiture de nos baroudeurs de l’extrême juste derrière nous est arrêtée. Pris en flagrant délit d’excès de vitesse en nous suivant pour eux c’est la 3eme fois qu’ils se font arrêter. La gendarmerie étant très clémente les laissera partir sans amende.
On s’installe dans une jolie sortie d’oued dans les gorges de Dadès pour le contrôle de nos gentils raideurs.
Pronostics lancés le 1er sera là pour 10h… et ben non le 1er arrive à 10h45 et porte le N13. Steeve fait une petite pause, mange un petit bonbon, se détend un peu et repart.
On voit passer Antoine, Xavier, Alexis, Jean, Gilbert, Julio, Ralph et tous les autres. On picnic, un peu de saucisson, un peu d’amendes, un peu de bâtonnets de crabes et nos amis raideurs grappillent quelques miettes, sortent leur petit casse-croûte se reposent et repartent.


Pendant ce temps 2 gamins nous assaillent « donnes moi » et plus tu donnes et plus ils en veulent.
3 beaux troupeaux de tontons (moutons)et de gnognos accompagnés de leurs bergers et bergères traversent notre champs de vision.
Arrivent enfin les derniers véhicules dont Cécile la femme de Stephane qui n’a pas fait d’enduro depuis la nuit des temps et la pauvrette est légèrement liquide. On lui promet des bonbons si elle rentre avec les dépanneurs.
Avec les inséparables voyous nous partons vers Boudnib pour le CP du lendemain. Mais avant, les clinclins vont se faire un petit tour en sens inverse visiter ce super oued encaissé dans un canyon, c’est magique.
Nous arriverons au camp Rekkam à Boudnib à 20h ou François nous accueille avec toute sa gentillesse et son bel humour.
Merci Fatie pour ce délicieux repas et cette spécialité fantastique que tu nous a fait découvrir le Sefa. Comme d’habitude nous avons passé une très belle soirée et avons dormi comme des nouveaux nés.


Pendant ce temps nos amis raideurs et les autres bénévoles termineront le parcours par le cirque de Jaffar a plus de 22h pour certains.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *