Mauritanie Maroc 2017

20 Avril, La boucle de Chegaga – étape 5

Après un petit déjeuner rapide nous partons vers notre CP avec Jean-Pierre et Claudie, la 1ère génération des Gallet. On arrive à notre point vers 8h, on s’installe confortablement mais on ne met pas les auvents car trop de vent. On s’abrite comme on peu à l’ombre des voitures. Petit café, papotage et les premières motos arrivent. Tiercé gagnant la 56, la 13 et la 11 peut être pas dans cet ordre mais c’est à peu près ça, on tamponne mais il n’y a pas de tampon CP1 qu’est il arrivé à Diego et Jacky ? On apprendra plus tard qu’ils ont bloqué le pont ou un truc comme ça.

Les motos affluent, on sort l’eau fraîche car malgré le vent il fait chaud et ils doivent encore aller dans les dunes, Stephane et Anthony s’arrêtent un peu plus longtemps boivent un coca papotent et repartent, les voitures passent, Xavier, Alexis et Jean les 2 frères et leur pote s’arrêtent un peu . Je crois que presque tous les motards se sont arrêtés soit pour boire un peu, soit pour se mettre à l’ombre voire tout simplement faire une pause, ou le tout ensemble. C’est un gentil méli-mélo on coche, on écrit, on tamponne, on distribue de l’eau on échange quelques phrases et d’un coup on se retrouve seul. On mange, des voitures reviennent elles ont décidé de ne pas faire les dunes, Marilyn a besoin d’un café et Jean-Pierre lui en fait un qu’elle boira en papotant avec nous à l’abris du sable. Ils repartent au bivouac avec un quad. Le vent se lève, le sable nous fouette on s’abrite dans les voitures et la moto 63 arrive, ben que lui arrive t’il ? Il est déjà passé, moi bonne blonde je crois qu’il s’est perdu et qu’il n’a pas trouvé les dunes et ben non que nenni ma brave dame, il a fait les dunes il s’est bien amusé, il est bien fatigué mais à un moment il a confondu la droite et la gauche et est revenu vers nous, tout compte fait je ne suis pas la seule à mélanger la droite et la gauche. Pas grave il fait une pause on lui donne de l’eau et hop il repart au bivouac ils sont résiliants ces motards !!!

Les voitures balais passent et on s’en va aussi.

Lorsque l’on arrive au bivouac dans les dunes on découvre 2 petits motards (Alexis et Anthony) très sympa blessés, jambe cassée certainement, ils seront transférés demain à l’hôpital de Tata. Malgré la douleur et la déception ils sourient et arrivent à blaguer les braves petits.

Comme demain les CP sont à 140 km, nous partons à 4 voitures dès ce soir pour être opérationnel sur nos CP.

Partis à 17h30, nous nous sommes ensablés 2 fois chacun et comme tout le monde le sait un dromadaire ensablé c’est récalcitrant. Bref on aura tous été tiré au moins une fois et eu les plaques sous nos sabots une fois un véritable bonheur !!!

On est dans le oued Draa il est 20h, le dernier desensablage nous a ruiné la santé. Merci Bertrand et Jean Michel pour l’aide apportée. On décide de s’arrêter, on s’installe on range un peu le matos de sauvetage, Christian notre chef cuisto nous prépare un confit de canard aux pommes de terre sautées,

On se couche à 22h car demain on part à 6h ça va piquer.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *