Iran 2019

22 Septembre, on va à Téhéran

Cette nuit il a plu et la mer était en colère. A une heure du mat un iranien est venu nous réveillé on a pas trop compris le truc il a parlé du treuil puis il est parti et nous comme des nouilles on a eu du mal à se rendormir pensant qu’il avait dû laisser sa voiture trop près de la mer et qu’il pouvait plus en repartir ! On s’est fait un film en 3D. Au matin, rien sur la plage on est rassuré

On part direction Téhéran sous la pluie on prend l’autoroute (qu’on ne paiera pas car le monsieur nous a dit qu’on était invité 😜) pendant 20km et on enquille une petite route de montagne avec un brouillard à couper au couteau et des virages en lacets. Paraît il que le paysage est superbe, Ben nous point vu, l’homme fixait la route et moi j’étais fixée au siège.

2800m, c’est la norme ici, nous avons changé de versant après avoir traversé un tunnel de 2km et hop le soleil.

On redescend en douceur sur un paysage vert et des rivières qui se jettent dans un lac. Tout au long des rivières des petits resto accueillent les  téhéranais en vadrouille.

Nous arrivons à kajar à 35 km de la grande ville et là la circulation se corse, y’en a partout j’ai les yeux qui font soupape de cocotte minute, Gepetto met 5 mn à analyser leur conduite et hop il se l’a fait façon j’ai toujours vécu ici, Ben voyons !!

On s’arrête chez Toy pour acheter des plaquettes de frein qu’on oublié et faire un tit sheckup, on nous installe dans une grande pièce climatisée (c’est le pied), on nous sert de l’eau fraîche on papote avec un monsieur qui nous invite carrément à loger chez lui durant notre séjour et nous laisse son téléphone pour le cas où nous rencontrions un problème, c’est sincère et gentil.

La dame revient nous amène dans une pièce et nous offre le repas, pendant ce temps l’équipe Toy regarde notre dromadaire, nettoie le filtre à air et le radiateur et s’assure que tout va bien. Et après 2 heures la dame très gentille nous dit que tout est ok mais pas de pièces. Quand on demande la note à payer elle nous dit avec le sourire que nous sommes invités et que nous n’avons rien à payer que c’est un plaisir. La seule fois où en France on nous a servit un café c’était chez Mercedes à Limoges et pour 30mn de mise à la valise on m’a demandé 150€ 😂.

Et maintenant nous allons traverser Téhéran de l’ouest au centre où nous avons pris un B&B pour la semaine.

Chaud patate, pas persuadée que le feux tricolores servent à quelque chose mais leur dos d’âne oui, ils sont tellement haut que si on ralentit pas on plane et la chute est dure.

On sert les fesses, et on arrive chez Mohamed au Bibi Hostel, accueil sympa on décharge notre bordel et nous allons rester ici pendant 6 nuits.

Ce soir nous dînons dans un coffee shop tenu par des jeunes plutôt du genre hipster que molha.

Charmante découverte du milieu bourgeois de Téhéran.

Ecrit par

4 Comments

  1. Bah voilà !! Pas si dure d’arriver jusqu’à Teheran !
    On vous envie, bonne visite et bonne continuation.

  2. J’ai découvert votre projet de voyage en cherchant des infos sur casa pour le carnet de passage en douane et c’est avec grand plaisir que je vous suis pour une destination qui me fait envie pour dans 1 a 2ans
    Merci pour ce partage et bonne route
    patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :