Mauritanie Maroc 2017

23 Mars, Retour à Abeynou

Petite nuit bien agitée par le vent, on partage le petit dej avec nos compagnons de nuit. Chacun reprend la route. On croise toujours plein de militaires, les drapeaux marocain sont de sortis flambants neufs, ils pavoisent les rues et les maisons. Traversée de Laayoune, on nous fait circuler sans nous demander nos fiches de police bizarre !!! Les ouvriers nettoient les rues enlevant le sable (pas facile la ville est entourée de dunettes et le vent souffle force 10). Ils tombent même quelques gouttes de pluie. La mer est très agitée, je vous avoue que depuis la frontière le paysage est un peu monotone, dunes, dunettes, cailloux, mer et ce sans véritable relief mais avec un vent que même en Islande nous n’avons pas eu. Je ne passe même plus la brosse dans mes cheveux ça ne sert à rien j’ai la tête de Sonic (jeux Nintendo pour les plus jeunes !!!)

Et puis à l’arrêt gasoil nos compagnons d’hier nous doublent. Bon vent les garçons. Et on reprend la route quand au détour d’une dunette l’une des voitures est arrêtée on papote 3 minutes c’était sa pause pipi. On repart et 3 minutes plus tard il nous double à la vitesse du son. Cahin-caha on arrive à Tan Tan et nous rencontrons la police et qui donc donne son petit permis rose ? Et bien le joyeux drille pipi. Un petit signe de connivence peiné et on circule. Ses potes l’attendent 15 km plus loin on les prévient qu’il sera légèrement à la bourre ils sont mort de rire les bougres.

Et à 18h on arrive au camping d’Abeynou retrouver l’ami Paul sa bouffe, son apéro collectif, bref sa convivialité Corse.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *