Iran 2019

23 Octobre, Hamadan

Nous remontons toujours vers la frontière Turque en prenant le chemin des écoliers.

Route de montagne sous la pluie ce n’est pas ce qui est le plus sympa mais on devine de très beaux paysages. Arrêt à Arak pour visiter le vieux bazar. Ici point de touriste, nous sommes dans le Kurdistan et comme les gens sont très sympa on décide de manger au restaurant. On mangera super bien pour un prix dérisoire et comme on comprend rien de la carte le serveur se lance dans l’anglais Translator le tout avec beaucoup de bonne volonté mais surtout avec un beau sourire.

On reprend la route sous la pluie et lorsque les zones sont peu ou pas habités  de grands sites industriels mangent la terre. On contourne Hamadan pour se trouver un bivouac sur Bahar.

On a à peine tourné qu’une voiture nous poursuit, le jeune homme sort et par moultes signes nous invite à venir dormir, manger et se doucher dans sa maison. On a beau lui dire que c’est très gentil mais que nous ne parlons pas perse et que lui pas un mot d’anglais ça va être compliquer. Gepetto sort et lui montre notre lit dans le dromadaire, le jeune insiste mais finit par capituler. On se trouve une place de bivouac près des pompiers. Et une famille iranienne arrive, nous invite au thé on se laisse entraîner et nous voilà assis dans des fauteuils de roi à parler avec les signes. La petite fille prend des photos à la pelle on se débrouille tant bien que mal avec Google translater, on nous gave de pommes et bonbons, on veut nous garder pour dormir, manger et se laver, promis on ne pue pas.

On lutte et au moment de partir le monsieur nous demande de quel pays on est,  heu comment dire ça fait 2 heures qu’on nous dit que Paris est beau que la France est ziba (bien, joli). Tant pis, nous aurons passé un bon moment.

Douce nuit, bonne nuit.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *