Maroc 2019

27 Mars,

Réveil animé par les jappements de nos amis les chiens. Nous attendons l’heure décente de 8h pour attaquer le petit dejeune et commencer à ranger.
A 10h levée de camp direction Boudnib. Après un peu de jardinage nous retrouvons la piste et les belles dunes algériennes bordent notre route. On attaque la passe qui nous mène sur le plateau toujours très étonné par la beauté du paysage.
Un petit arrêt sur le plateau pour lorgner le vol des aigles et se taper un petit café et on reprend la route la 1ère faille arrive petite visite, 2ème faille encore petite visite et sur la 3ème rencontre avec un groupe d’anglais ou nous engageons le papotage indispensable à la bonne cohésion internationale.
Nous déjeunons et après de multiples montées, descentes, escaliers et ornières la route semble s’améliorer.
Au détour d’un beau paysage une jolie montée très pentue s’offre à nous ou une petite montée d’évitement, que faire ? Après conciliabule on vote pour la bien pentue. On grimpe en premier et là horreur des ornières hyper profondes non visibles du bas nous ballottent de droite de gauche avec en vision le capot bien haut, après plusieurs rebonds notre pauvre dromadaire s’arrête comme une baleine échouée sur la banquise fondante avec une roue avant à 50 cm du sol. Les potes font le tour en prenant l’autre piste et moi je remplie l’espace libre de pierres en ayant soin de bloquer les roues arrières, on ne sait jamais. Thierry sort sa sangle attache le Toy qui fait pâle figure et mon Gepetto sort ainsi assuré de son ornière. N’empêche que j’ai eu la peur de ma vie.
Reprise des voitures, un peu plus cool et mon pépère jouera moins au kakou.
On roule, dans de jolis paysages bien défoncés tant par les pluies que par le passage de rallyes.
Arrivé au Rekkam nous avons le plaisir de rencontrer Patoubé un couple que l’on connaît qu’à travers les posts de fdb.
Ce soir nous mangeons tous ensemble ainsi qu’un motard du doux nom de Loulou 33. Soirée sympa et Morphée nous tend ses bras pour une nuit réparatrice.

Ecrit par

One Comment

  1. nous avons fait cette piste dans le sens inverse et c’est vrai que cette montee descente pour nous est impressionnante mais tellement belle ! par contre pendant notre periple nous n’avons pas fait de rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :