Iran 2019

28 Septembre de Téhéran à quelque part avant Orost

Ben pour quitter cette ville par l’est c’est pas du gâteau, y’a de la voiture des motos partout et toujours ces feux de signalisation qui sont plus décoratifs que signalétiques, pour pas te tromper tu suis les autres et surtout si ça klaxonne derrière toi tu avances.

On sort enfin de la grande ville sur un paysage de montagne désertique et sporadiquement, accrochée à flanc de colline de grandes tours font leurs apparition avant qu’on voit la ville au milieu de nul part.

Paysages désertiques sans grands intérêts, jalonnés par des cimenteries.

On roule on remonte à 2800m et on se trouve un bivouac rapidement il est 18h et la nuit tombe, il ne fait pas chaud dehors, 18h30 les étoiles apparaissent il faut dîner rapidement.

Merci à tous de vos commentaires sur le site ça nous fait plaisir, malheureusement nous ne pouvons pas répondre ni en 4g ni en Wifi car notre internet est un peu feignant avec le serveur en France.

Pour répondre à Patrick Laurent si votre voiture fait moins de 2 m de haut possibilité de se garer dans la cour fermée de l’hôtel, si plus haut juste à côté il y a un grand parking gardienné jour et nuit pour 100000 rials/j en gros 80cts€.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *