Maroc 2018

30 Avril, Etape 1, Agadir – Guelmin, 399,68 Kms

Direction Guelmin
Ce matin nous quittons Agadir à 6h30 en compagnie de Christian et Annick pour prendre notre poste au CP.
Les voitures volent sur le goudron nous avons 300 km à faire avant l’arrivée des motards car eux sont montés sur coussins d’air sous leur bécane.
On arrive à 10h tapantes, on s’installe et le petit café se prépare gentiment. Nous sommes à une encablure de l’entrée de la plage blanche en bordure de l’océan, entouré par un bâtiment de la marine royale et de l’autre par la sûreté nationale, nous serons bien gardés 😂
Nous avons donc le droit au défilé de ces différentes corporation.
Avec Annick nous faisons les pronostics : arrivée de la 1ère moto pour moi 10h45 pour Annick 11h je dis la 11 Annick hésite.. et puis à 11h40 c’est la 11 qui arrive youppi j’ai à moitié gagné.
À 12h35 seulement 11 motos sont passées. Mais nous avons vu passer des trailers « raid de la plage blanche » 140km à pied les oufs🤣
Notre super cuisto Christian nous prépare notre déjeuné et les participants arrivent, gentil ballet de motards et de quads, Xavier 22 et Jean 76 nous amènent une grande pensée pour Alexis qui s’est cassé la jambe l’année passée. Certains font une petite pause pour se dégourdir les jambes et les bras et d’autres filent.
Arthur arrive accompagné par un nouveau compagnon de voyage. Et oui Aurelie est restée à la maison avec leur petit Matéo né en mars, pendant que papa s’amuse maman pouponne 😍félicitations, heureux parents !!
Et voilà la première voiture suivie par un SSV, petite famille, papa et le plus jeune des fils dans le 4×4 et maman avec l’aîné de la fratrie dans le SSV.
Et la journée passe en papotages, tamponnages, notages, bidouillages, radotage, écrémage heu non pas celui là. Un petit vent nous rafraîchit gentiment et à 16h30 tous les participants sont passés. Avec Laurent de l’assistance Annick fait le point. On en profite pour papoter avec Christelle sur son ressentie de la conduite de Stéphane avec son gros camion. La choupette est super contente la vision de ces superbes paysages marocain semble être décuplée par la hauteur du dit engin.
L’assistance reprend la route vers la plage blanche et nous vers l’hôtel du soir et en chemin nous rencontrons l’équipe de contrôle d’arrivée. Ils sont en plein vent, complètement frigorifiés et nous on se dit qu’on s’en est bien sorti😉
On arrive à l’hôtel, petite douche et on s’aperçoit avec Gepetto qu’on a pris cher, on a le visage tout rouge et en plus là où ses cheveux se font rare il est bien rosé. Un gentil motard nous passera de la biafine, quel bonheur.
Petit briefing puis dîner un peu bruyant n’est ce pas les quadeurs ? Et je vous rappelle que le Ricard ne se boit pas avec les desserts 😜
Quelques réglages de GPS pour le Gepetto pendant que j’admire le ciel sans étoiles et à 22h30 au dodo.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *