Iran 2019

4 Septembre, arrivée en Turquie

On se réveille en bord de plage, garé près des poubelles et parmi les sportifs du 3eme âge. Tous sont dans l’eau à faire leur exercices d’assouplissement et pour les dames de papotage.

Petit dej et petite baignade tant pis pour les méduses.

On se prend un petit café au bord de l’eau et le patron nous offre un CD de présentation d’Alexandroupoli, on verra ça à notre retour.

On sort de Grèce très rapidement mais on met beaucoup plus de temps pour entrer en Turquie.

Arrêt dans Keshan 2eme ville après la frontière. Un peu de change dans une bijouterie (ils sont trop contents et toi aussi pas de frais), achat d’une puce pour internet (restons connectés) et bien sur une petite moussaka accompagnée de boulgour.

Direction Istanbul, on roule bien, vite, et le Gepetto se fait surprendre et ralenti. Ici, on croise souvent des profils de voiture de police qui te donne l’impression d’être surveillé et te font ralentir, ou pas… 😜

A 40 km d’Istanbul c’est déjà le bazar. On s’arrête pour acheter le pass autoroute et ponts pour Istanbul, puis cul à cul et malgré quelques pointes à 30km nous mettrons 3h30 pour passer de l’Ouest à l’Est d’Istanbul où tu serres plus souvent les fesses que la droite.

On est passé devant :

  • Les Trump towers, l’un des premiers grand projet d’un des membre du G7 bien connu pour sa couleur de cheveux. Un grand centre commercial où Mall pour les puristes et des appartements au-dessus qui possèdent la 1 ère cave collective au monde (16000 bouteilles) qui dit mieux ?
  • Des parois d’autoroute avec des jardins verticaux de toute beauté et surtout entretenus,
  • Des constructions d’immeubles gigantesques.
  • Des mosquées dont le rez de chaussée sont des boutiques.
  • Et des vendeurs de tout au milieux des files, fleurs, pains, jouets et telephonie.

Et surtout nous sommes passés au dessus du Bosphore éclairé par un soleil couchant ben oui ça se mérite.

Nous poserons notre dromadaire dans Ormanya park à 20h, crevés mais heureux.

Rencontre très sympa d’un papa et son petit garçon turcs campant dans une caravane basse d’un côté cuisine extérieure et de l’autre un lit c’est très mignon. Nous passons la soirée en dialecte anglais lui le parle couramment nous mal mais on se debrouille😂.

La lune est levée et le sommeil frappe à la porte direction le lit.

Ecrit par

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :