Iran 2019

7 Octobre, Fin des tits villages

Ce matin nous avons commencé par visiter le château. Vaste château de terre où me promenant j’ai pu voir au loin mon preux chevalier traverser les montagnes, bravant le chaud soleil et les bêtes sauvages afin de retrouver son logis et sa tendre dulcinée.

En bref, sur les toits la vue est splendide. Le château est en restauration et est accolé au vieux village abandonné il y a 40 ans pour des maisons plus modernes, une petite balade sous les arches et les ruelles nous amène à une époque où la vie spartiate ne nous aurait pas convenue😂😂

Visite du beau caravansérail restauré et qui abrite maintenant un atelier de tapisserie et nous supputons que les anciennes alcôves ont été transformées en chambre mais peu importe, le lieu est charmant et dans ce village règne la sérénité.

Petit arrêt à Chak Chak temple Zoroastrien percher au diable vauvert ou seul Gepetto  grimpera. Reste d’une culture indienne qui est toujours d’actualité. Peu d’intérêt, sauf pour les Zoroastriens.

Puis arrêt à Meybod et nous arrivons à Yazd.

Grand mais alors très grand moment de solitude lorsque le GPS nous a fait traverser les ruelles étroites de la vieille ville, les ruelles impossibles dans lesquelles il fallait tourner avec 20 manœuvres sous la houlette bienveillante des iraniens pour finir à faire demi tour pour prendre une rue en sens interdit afin de rejoindre notre hôtel.

Déjeuner rapide puis sieste bienfaisante afin d’être en forme pour visiter un peu la ville.

Surprenante Yazd où les touristes sont regroupés dans les hôtels autour de la mosquée Masjed e Jameh, ou la vie reprend ses droits dès les premières brumes du soir et à la lumière des lampions les citadins se baladent, les échoppes se remplissent, les enfants piaillent sous le vent léger du désert. Et nous, nous finissons notre soirée sur le roof top du restau avachis comme des nababs buvant notre thé tout en partageant une pizza. Elle est pas belle la vie 😉

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *