Maroc 2019

9 Avril, de Tata à Icht

Pendant que les hommes font de l’ordi, nous partons en ville faire quelques courses, un peu d’eau et de gasoil et nous sommes fin prêts.
A la sortie de la ville, une petite piste à gauche doit nous amener vers Icht.
Piste roulante et toute douce et qui nous amène droit sur une culture de pastèques.
Un homme s’approche on papote et on s’est trompé. Ici c’est un cul de sac, la piste est derrière nous. On partira après quelques photos et un bébé sumo pastèque .
Demi tour, petite piste entre 2 colinettes et nous retrouvons la piste du Dakar.
Jolie oasis abandonnée auprès de laquelle nous déjeunons, on papote, on s’éternise et les hommes redemandent des bananes flambées, faut pas pousser les garçons c’est pas tous les jours.
La piste est un peu cassante, sans grand intérêt on décide de rejoindre la nationale mais avant de quitter la piste on traverse un gros oued pas trop plein dans une vieille palmeraie à l’abandon.
Reprise du goudron et on arrive au camping Borj Birame.
Ce soir nous mangerons au camion car un groupe de portugais et des camping caristes ont envahi l’espace.
Petite soirée côte de bœuf et millefeuilles sous un petit vent plus que rafraîchissant nous amènera au lit bien avant nos amis portugais.

Ecrit par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *