Iran 2019

Bilan.… et aide aux voyageurs

Un peu de lecture avant quelques nouvelles photos,
Iran, une synthèse pour éventuellement aider les futurs voyageurs à destination vers cette destination

Nous avons parcouru 7900 km en Iran consommé à peu près 1200l de gasoil pour environ pour un coût de 55€ 😝😍🤪
Port du foulard obligatoire pour les dames mais c’est light, puis c’est pantalon et chemise longue qui couvre bras et fesses, là, ça tient chaud…🥵 Pour les hommes, pas de short, c’est tout😎

Visa:
Nous avons pris le visa au consulat de Trabzon en Turquie. Une demande électronique est à faire avant par internet. Sur le site https://e_visa.mfa.ir/en/ Le notre avait été refusé, le motif était que nous n’étions pas passé par une agence, le refus est normal pour une demande individuelle. Ce n’est pas gênant, il suffit d’avoir le numéro de la demande. Le visa nous a été délivré pour 30 jours après un dépôt de 75€/personne dans une banque en ville.

Prolongation de visa
26 jours après, nous avons fait prolonger le visa de 30 jours pour environ 4€/personne. Prolongation de visa, vous trouverez toutes les infos sur le site https://caravanistan.com/visa/iran/extensions/ toutes les villes où il est possible de le faire est indiqué avec les détails de la procédure.

Change d’argent :
Pas dans les banques car le taux pratiqué est pour le commerce extérieur, mais dans les bureaux de changes généralement dans les bazars où près des banques. Vous pouvez aussi changer dans la rue et négocier le taux de l’euro.
Pendant notre séjour, 1€ = 122000 Rials au plus bas et 125000 au plus haut, sachant qu’un litre de gasoil est à 6000 Rials

Téléphonie :
Achat d’une puce avec internet le prix dépend un peu de ta tête et où tu l’achètes, les boutiques sont difficiles à trouver, pas de devanture. Les puces se trouvent facilement dans la rue. Important, trente jours après, la puce se bloquera car il y a une taxe de téléphone neuf à payer (on n’en sait pas plus).… Nous n’avons pas vécu ce soucis car nous l’avons mise dans un autre téléphone.

Internet :
FB, YouTube et Deezer ne fonctionnent pas, prévoir de passer par un VPN pour y accéder.
Wifi, disponible gratuitement presque partout (hôtels et bars)

Carburant :
Comme je l’écrivais au début, le gasoil est très attractif 6000 rials le litre de go et 10000 l’essence avant les dernières augmentation. Ce qui fait environ 0,04 € le litre de go. La seule difficulté se situe à la pompe. Le gasoil est utilisé uniquement par les poids lourds et il nécéssaire d’avoir une carte pour en acheter. Certains pompistes ont la carte (quelques-uns essaient de vous le vendre plus cher), ou il faut négocier avec un chauffeur pour qu’il vous en vende. Dès qu’un réservoir était vide nous faisions le plein. Emportez un additif pour nettoyer au fur et à mesure injecteurs… Nous ne l’avons pas fait et au retour il a fallut faire un gros nettoyage curatif. Une grosse partie de l’Iran est en altitude, plus de 2000m et des passages à plus de 3000m, donc ça fume…

Hôtellerie :
Nous avons essayé quelques hôtels dans les villes, en plein centre
Teheran : Bibi Hostel (35€/nuit) au centre de la ville proche du métro
Yazd : Silk road hôtel (20€/nuit)
Chiraz : Niayesh boutique hôtel (27€/nuit)
Ispahan : Sepahan hôtel (40€/nuit)
Tabriz : Tabriz international hôtel (40€/nuit)
A chaque fois, Petit dej et parking compris
Ce ne sont pas des hôtels grand luxe mais très correct et propre avec une salle de bain privative sauf pour Teheran.

Ci joint quelques contacts de guides rencontrés
Dans le Lut : Arman Shakeri sur FB tel: +989133421339 il nous a donné quelques points gps dans le Lut
Agences :
http://irandarius.com/ toutes prestations dans tout l’Iran maitrise le français parfaitement et l’humour est présent. Il vous aide à préparer votre tour, trekking, 4×4, vélo, ski
https://fr.key2persia.com/accueil +989217287255 c’est une agence qui organise des tours… Son intérêt pour nous est d’avoir pu mettre une guide francophone à notre disposition pour la visite d’une ville toute la journée. Entre 30 & 40€ cette prestation est intéressante et permet une bonne visite de la ville. C’est une prestation qu’ils peuvent mettre en place presque la veille pour le lendemain.
Ces deux agences s’occupent aussi des visas, mais très difficile en ce qui concerne les itinérants comme nous. Normalement l’agence doit connaître notre position au quotidien… trop compliqué pour eux. Le mieux est la solution que nous avons utilisée eVisa et consulat turque possible aussi à Erzurum ou Trabzon.

Nous avons rencontré partout des gens d’une gentillesse incroyable. Il faut savoir que les Iranis posent toujours les mêmes questions : quel est ton nom, quel métier, et l’Iran c’est beau ? Bien sûr que la réponse attendue c’est IRAN ziba, traduction l’Iran est beau 😉
Nous avons fait des selfies tout azimut au moins un par jour.
Nous avons été fréquemment invités à dormir, manger et se laver chez l’habitant.
Je me suis fait taper au plumeau par la gardienne des enfers une fois

Nous avons vu des aigles
Nous avons vu une fois un guépard d’Asie… dans le Dasht et Kavir une affiche sur un poteau d’information routière certainement le seul d’Iran 😉
Nous avons fait de belles rencontres
Nous avons hérité d’une guitare et de freins à vélo
Nous avons peu croisé de véhicules étrangers à part les 5 Baroudeurs
Et tous les jours nous avons eu des cadeaux 🤪
Nous n’avons pas eu le temps de faire tout le circuit prévu car petit problème à mes quenottes, nous y retournerons mais au printemps pour changer

Ecrit par

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :